jeudi 19 septembre 2019

Nos légumes quand ils poussent

Quelques photos pour vous montrer vos légumes « en situation », c’est-à-dire sur leurs plants, dans la terre avant récolte. Vous pourrez ainsi constater que, dans une grappe de tomates, toutes ne sont pas au même point de maturité, et doivent donc se cueillir à des moments différents, ce qui n’est pas fait dans la culture industrielle, où on les fait mûrir artificiellement – d’où la nécessité de cueilleurs volontaires pour aider à remplir nos paniers…
Vous y verrez aussi que ce n’est pas seulement dans nos salades que basilic et tomates sont associés. Ici, le premier (du basilic laitue, avec ses grandes feuilles) pousse sous les secondes dont le feuillage le protège du soleil.
Un reportage de Corinne Mangel







mardi 5 mars 2019

Opération changement de bâche



La dernière semaine de ce mois de février 2019, profitant du temps radieux, Richard, ses stagiaires et de courageux Amapiens se sont attellés à une rude tâche : le changement de bâche de l’une des serres (qui en avait bien besoin). Nous en voyons quelques-uns ci-dessus, soulagés et heureux du travail accompli.
Mais revenons au début.

Dimanche soir, première opération, enlever lancienne bâche.



Lundi et mardi, préparation de la structure afin d’accueillir au mieux la nouvelle bâche.


Mercredi enfin, la serre va faire peau neuve.
Il faut d’abord commencer à déployer la bâche.


Une fois qu’elle est positionnée sur les arceaux, il reste encore à la fixer…


… ce qui parfois relève de la prouesse d’équilibriste. Voyez Richard avec Thomas et Vincent (de Vaucresson) sur le très étroit chéneau, en train de fixer un premier côté. 


Et la journée se termine avec la mise en place des dernières fixations latérales.


Ce furent trois super journées, en tee-shirt dans les champs en plein mois de février, au boulot, certes, mais dans une ambiance chaleureuse, conviviale et avec pas mal d’accès de fou rire. De quoi nous donner envie de recommencer.



Reportage Christèle Rouvel et Corinne Mangel



dimanche 13 janvier 2019

Pak choï au wok


Il est très courant dans la cuisine asiatique. Tout se mange dans ce petit chou.

Pour 4 personnes
4 petits pak choï
1 oignon frais ou 2 blancs de poireaux des champs
3 cm de gingembre frais,
1 gousse d’ail dégermé et émincé,
1 c. à soupe d’huile de sésame
1 c. à soupe de sauce soja,
1 c. à soupe de graines de sésame,
1 pointe de couteau de purée de piment.
400de nouilles chinoises

Dans un wok, faire dorer à sec les graines de sésame. Réserver.
Laver les pak choï et les couper en lamelles.
Éplucher le gingembre, le râper. Réserver.
Éplucher l’oignon frais ou les poireaux des champs, émincer.
Dans un wok, faites revenir l’ail et l’oignon dans l’huile de sésame, à feu doux (l’huile de sésame ne supporte pas une chaleur trop forte). Y mettre le gingembre râpé, puis les lamelles de Pak Choï. Poursuivre la cuisson quelques minutes à feu moyen. Ajouter une cuillerée à soupe d'eau, couvrir et laisser confire 3 minutes.
Pendant ce temps, mettre les nouilles à cuire dans de l’eau bouillante en suivant les instructions du paquet. Il suffit de quelques minutes en général, en prenant soin de bien mélanger afin qu'elles ne collent pas.
Ajouter dans le wok les graines de sésame ainsi que la sauce soja mélangée avec la purée de piment.
Égoutter les pâtes, les verser dans le wok afin de les enrober dans les sucs et servir le tout aussitôt.

Recette proposée par Christèle Rouvel, et élaborée d’après le site Saveur indigo.

mardi 27 novembre 2018

Le 8 décembre, on réclame des coquelicots à Mantes-la-Jolie


Vous avez certainement entendu parler de « Nous voulons des coquelicots », l’appel pour l’interdiction de tous les pesticides de synthèse lancé à la fin de l'été par Fabrice Nicolino dans Charlie Hebdo. Ils se sont donné deux ans pour y parvenir. Ce n'est pas trop de temps et le mouvement a besoin de tout notre soutien : une pétition, signature de l'appel, a été lancée, mais avec 378 775 signataires à ce jour, elle fait nettement moins bien que ceux qui veulent continuer à se gaver de gazole… Alors si vous ne l’avez pas encore fait, courrez signer en cliquant sur le coquelicot ci-dessus, il vous y mènera tout droit. Et vous pourrez ensuite en profiter pour vous balader sur le site où il y a plein de choses intéressantes à lire. Et même des kits de campagne à télécharger pour imprimer chez soi tracts et affiches. 





À propos de lecture, il y a également le livre de Fabrice Nicolino et François Veillerette, excellente synthèse sur le sujet, que vous pourrez certainement trouver (ou au moins commander) à La Nouvelle Réserve de Limay  (5 rue du Maréchal-Foch).





Surtout, l'action principale et récurrente du mouvement est de se réunir devant sa mairie chaque premier vendredi du mois. Chez nous, qui sommes très dispersés, dans des villages, ce peut-être parfois compliqué, mais il y a des gens plein de dynamisme dans le Mantois, et ils organisent un rassemblement le samedi 8 décembre à 14 heures, devant la mairie de Mantes-la-Jolie. Essayons d'y être nombreux… Richard, notre héros maraîcher, y sera.
mlb


samedi 27 octobre 2018

Aurelien Barrau à Climax



La plupart d'entre-vous l’ont déjà visionné (le nombre de vues a décoiffé). Mais j’ai pu constater à L'AG que ce n'étais pas le cas de tout le monde. Et cest dommage. Alors voilà, 12 minutes, ce nest pas beaucoup ; ce quil dit est essentiel, et essentiellement bien résumé. Aurélien Barrau est un astrophysicien, spécialisé dans la physique des astroparticules et des trous noirs, doublé d'un philosophe.
Depuis, toutes sortes d'émissions l’ont invité et l’on trouve de nombreuses vidéos. Si je puis vous en recommander une autre, un peu plus longue (1 h 33), mais je vous assure que je ne m'y suis pas ennuyée une seconde.
mlb



jeudi 14 juin 2018

L'inondation à Cravent


Nous nous plaignons beaucoup de la pluie qui nous pourrit le printemps, mais regardez ce qu’elle fait à nos légumes ! Les champs de Cravent sont inondés, et l’on patauge jusque sous les serres. Richard vient de m’envoyer une série de photos afin de vous tenir informés, et c'est relativement désespérant. Pas seulement pour le boulot à venir – dès que ça aura un peu séché, il faudra réamender le sol avec du compost, en espérant qu'il sera en état de supporter le passage du tracteur – mais surtout pour les maladies et champignons qui vont automatiquement suivre. Et aussi ce que l'on appelle « la fin d'azote », soit une disparition de l'azote dans la terre, tant elle est lessivée, et des plants ainsi condamnés au jeûne forcé, ce qui leur fait beaucoup moins de bien qu’aux humains.
Voici donc (à gauche), la parcelle qui devait accueillir 18 000 plants de poireaux, tout juste livrés. 
Et, à droite, celle des courgettes, 
en pleine production. 



Nous n'aurons plus de fraises, elles se sont noyées, les échalotes également.




Et, pour finir, un petit film montre comment l'eau lessive le sol de toutes ses substances nutritives.
mlb


mercredi 21 juin 2017

Tarte paysanne au chou et aux lardons


Une manière un peu différente d’accommoder un chou, et cela marche avec à peu près toutes les sortes, j'en ai même fait une au pesaï. De la même façon on peut substituer une pâte brisée à la feuilletée. Les ingrédients en italique sont facultatifs. 
mlb

Préparation : 30 minutes
Cuisson : 50-60 minutes
6 personnes

pâte feuilletée 
papier sulfurisé
légumes secs (pois, lentilles, pois chiche, etc.)
Allumer le four à 180 °C (th. 6-7), et précuire 10 min la pâte recouverte d’un papier et de légumes secs.

1/2 chou (vert ou blanc)
Laver le chou, le détailler en lamelles, le faire blanchir 10 min dans une casserole d'eau bouillante ou à la vapeur. Égoutter.

200 g de lardons fumés
2 ou 3 échalotes
1 cc de graines de cumin
1 cs de pesto
Éplucher et détailler les échalotes. Les faire revenir dans une grande poêle avec les lardons. Ajouter le chou, les graines de cumin, le pesto. Laisser cuire à feu doux 5 à 10 min. 

1 cs de parmesan râpé
3 œufs
50 g de crème fraîche, ou crème amande
sel
poivre
1 pincée de muscade
Battre les œufs en omelette, saler éventuellement (attention aux lardons et au parmesan…), poivrer, ajouter la muscade, le parmesan, incorporer peu à peu la crème.

3 cs de mélange de graines pour salade
Incorporer hors du feu le chou dans ce mélange. Répartir sur la pâte précuite. Saupoudrer de graines.
Faire cuire 30 à 40 minutes selon le four et la pâte choisie.