jeudi 26 février 2015

Les aliments creux


Les légumes d’aujourd’hui ont peu à voir avec ceux d’hier ; non seulement 75 % des variétés comestibles ont disparu en un siècle, mais on observe un effondrement des qualités nutritionnelles : il y a quatre fois moins de calcium dans le brocoli, deux fois moins de fer dans la viande, 21 fois moins de vitamine A dans une orange et 100 fois moins de vitamine C dans une pomme.
C’est le collectif d’associations Graine de vie, avec un communiqué de Philippe Debrosse, qui sonne l’alerte à l’occasion du Salon international de l’agriculture : « Faudra-t-il manger 100 fruits par jour pour compenser le déficit nutritionnel des aliments industriels ? […] La plupart de nos fruits et légumes sont altérés par les pratiques culturales et l’uniformisation génétique, […] justifiant plus que jamais la notion “d’aliments creux” »…
Une dizaine d’études d’universités canadiennes, américaines et britanniques ont été résumées par Brian Halweil, chercheur au Worldwatch Institute, dans Still No Free Lunch  qui confirme l’essor de la « calorie vide », grasse, sucrée, mais inutile pour la santé. Et, pour l'instant, seule la culture bio peut permettre d'inverser la tendance.
Quelques liens ci-dessous, avec l’étude de Brian Halweil en pdf pour les anglophones, une infographie très claire sur le site Graines de vie et des articles qui développent cette information :
[PDF]
http://rue89.nouvelobs.com/2015/01/26/pomme-1950-equivaut-a-100-pommes-daujourdhui-257258



Ue information transmise par Richard

Aucun commentaire:

Publier un commentaire